Réservez

Bal des Parisiennes, le Bal Viennois de Paris

Samedi 16 juin 2018 - Grand Hôtel Intercontinental de Paris

O      

Opéra

L'opéra français et l'opéra autrichien sont nourris d'influences réciproques, notamment au grand siècle de la valse où Jacques Offenbach et Johann Strauss II rivalisent d'une capitale à l'autre pour enflammer le public de leur talent, de l'opéra comique français à l'opérette viennoise.

La cérémonie d'ouverture de bal inclura un récital de 3 airs lyriques.

  • Programme (sous réserve de confirmation)

  • « Non piu andrai »
    Wolfgang Amadeus Mozart, Les noces de Figaro
  • « Klänge der Heimat»
    Johann Strauss II, La Chauve-Souris
  • « Ah mes amis»
    Gaetano Donizetti, La Fille du Régiment

Marine Costa. Lauréate 2016 de l’Académie des Frivolités Parisiennes en France et du Lyric Opera Studio Weimar en Allemagne, Marine Costa est également Finaliste du Concours International Nei Stëmmen au Luxembourg en 2012 et remporte le Prix Irène Jaumillot au Concours International de Béziers en 2007.

Sur scène elle interprète Martine (Le Médecin Malgré Lui), Zweite Dame (Die Zauberflöte), La Contessa (Le Nozze di Figaro), Fiordiligi (Cosi Fan Tutte), Bastienne (Bastien und Bastienne), Eurydice (Orphée et Eurydice), Papagena (Die Zauberflöte), Donna Elvira (Don Giovanni) ou Silvia (La Fée) et chante sous la direction de Paul Kuentz, Benoit Renard, Umberto Finnazi, Constantin Rouits, Augusto Ciavatta, Olaf Storbeck ou Olivier Weder. Prochainement elle sera Suzanne (Le Mari à la Porte d’Offenbach) et Lucile (La Devineresse de De Lajarte) au Théâtre Impérial de Compiègne, Bavardine (Tout ce qui plaît aux hommes de Delibes) et se produira en récitals lors du Festival "Les Nuits lyriques de Corte".

Thibault de Damas. Le chanteur débute ses études musicales à l’âge de 8 ans par la pratique de la flûte traversière. C’est à 21 ans, au cours de ses études de musicologie, qu’il se passionne pour le chant lyrique. Deux ans plus tard, il est admis au DSJC (Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs), formation créée par Laurence Equilbey au CRR de Paris. L’année suivante, il poursuit cette formation en intégrant le PSPBB (Pôle Supérieur de Boulogne-Billancourt) où il obtient son DNSPM (Diplôme national supérieur professionnel de musicien). Son cursus musical achevé, Thibault intègre le Studio de l’Opéra de Lyon où il prend part à différentes productions. Le festival « des Escales lyriques » lui confie le rôle de Figaro dans Le Nozze di Figaro de Mozart, mise en scène par Joël Lauwers. On a pu l’entendre dans le Roméo et Juliette de Boris Blacher à l’Opéra de Lyon.

Matthieu Justine. Formé dès son plus jeune âge, au théâtre musical auprès de Jean Bellorini, il découvre le chant auprès de personnalités lyriques telles Leontina Vaduva, Daniel Galvez-Vallejo, ou encore Ludovic Tezier. Il est très vite engagé pour interpréter les parties solistes des grandes œuvres sacrées dans de nombreuses églises parisiennes.
Sa formation professionnelle de comédien notamment dans la classe de Coco Felgeirolles au CRR de Cergy l'amène tout naturellement à interpréter les œuvres de Jacques Offenbach... Mais Mozart reste sa grande révélation avec les rôles de : Don Ottavio avec l'orchestre symphonique et lyrique de Paris ainsi qu'au Théâtre d'Abbeville, Tamino dans La Flûte Enchantée au Zénith d'Orléans, et prochainement Belmonte dans l'Enlèvement au Sérail.
Il interprète de décembre 2017 à février 2019, le rôle du Comte Almaviva dans Le Barbier de Séville de Rossini, en co-production avec le Théâtres des Champs-Élysées, l'Opéra de Rouen, Marseille, Avignon, Toulon, Nice, Reims, Montpellier.