Samedi 17 juin 2017 - Grand Hôtel Intercontinental de Paris



Merci pour cette splendide édition 2017
du Bal des Parisiennes, le Bal Viennois de Paris avec vous !

Les photos de l'édition 2017 seront disponibles en cliquant ici d'ici une petite semaine !

D'ores et déjà, si vous avez moins de 35 ans, candidatez pour devenir Débutant(e) en cliquant ici

Découvrez également les cours de valse de l'école de danse organisatrice de l'événement !

150

150ème Anniversaire du Beau Danube Bleu

Johann Strauss II

Fêter le Beau Danube Bleu à Paris lors du Bal des Parisiennes, ce n'est pas simplement créer l'occasion de jouer encore une fois une des partitions les plus célèbres du répertoire classique au monde : c'est d'abord se rappeler l'histoire singulière d'une musique qui faillit terminer aux oubliettes de l'histoire...

En février 1867, à cause de paroles parodiques peu appréciées du public viennois, la valse du Beau Danube Bleu est produite à Vienne pour la première fois par Johann Strauss II devant un public poli mais peu convaincu. Elle n'est bissée qu'une seule fois, ce qui est peu à l'époque.

Ce n'est que plus tard dans l'année que Johann Strauss décide de retenter le Beau Danube Bleu, mais devant le public parisien, et pour l'Exposition Universelle à Paris : choix audacieux ! A l'époque, Offenbach et Waldteufel règnent sur le tout-Paris de Napoléon III et tiennent la dragée haute aux Strauss. Néanmoins, débarrassée de ses premières paroles ridicules, le Beau Danube Bleu va s'avérer un triomphe : le public parisien bisse pas moins de 20 fois la valse, ce qui provoque des prolongations exceptionnelles du concert. Aussitôt, Vienne s'arrache la partition et la notoriété de cette valse unique commence.

Pour le Bal des Parisiennes, qui emprunte au génie viennois des bals ses codes pour revivifier la belle tradition française des grands bals, ce 150ème anniversaire se doit d'être fêté comme il se doit : le Beau Danube Bleu sera chanté en français et accompagné par l'orchestre Eugénie qui s'est attaché, après des recherches musicales, à retrouver le son probable de Johann Strauss lorsqu'il produisit cette valse en 1867 à Paris. C'est aussi l'occasion de redécouvrir plus largement la beauté et la fécondité des échanges entre Paris et Vienne et de faire de cette édition du Bal des Parisiennes une fête de la danse et de la musique particulièrement exceptionnelle cette année !